Electrocardiogramme

Electrocardiogramme

L'électrocardiogramme est le tracé papier de l'activité électrique dans le cœur. L'électrocardiographe est l'appareil permettant de faire un électrocardiogramme. L'électrocardioscope, ou scope, est un appareil affichant le tracé sur un écran.

C'est un examen rapide ne prenant que quelques minutes, indolore et non invasif, dénué de tout danger. Il peut être fait en cabinet de médecin, à l'hôpital, voire à domicile. Son interprétation reste cependant complexe et requiert une certaine expérience du clinicien. Il permet de mettre en évidence diverses anomalies cardiaques et a une place importante dans les examens diagnostiques en cardiologie, comme par exemple pour la maladie coronarienne.

Électrocardiogramme (ECG)

Un électrocardiogramme (ECG) est un test qui étudie le fonctionnement du cœur en mesurant son activité électrique. À chaque battement cardiaque, une impulsion électrique (ou « onde ») traverse le cœur. Cette onde fait contracter le muscle cardiaque afin qu’il expulse le sang du cœur. Un ECG mesure et enregistre l’activité électrique qui traverse le cœur. Un médecin peut déterminer si l’activité électrique ainsi observée est normale ou irrégulière. Un ECG vous sera peut-être recommandé si vous êtes atteint d’arythmie ou que vous souffrez de douleurs à la poitrine ou de palpitations. Des résultats anormaux d’ECG permettent de détecter différents problèmes cardiaques.

On a recours à l’ECG pour les raisons suivantes :

  • Détecter les arythmies qui peuvent avoir favorisé la formation de caillots;
  • Dépister des problèmes cardiaques, comme une crise cardiaque récente ou en cours, des arythmies (battements irréguliers), un blocage des artères coronaires, des régions endommagées du muscle cardiaque (causées par une crise cardiaque antérieure), la dilatation du volume du cœur et l’inflammation de la membrane qui le recouvre (péricardite);
  • Détecter des troubles non cardiaques comme les déséquilibres d’électrolytes et les maladies pulmonaires;
  • Surveiller la récupération à la suite d’une crise cardiaque, la progression d’une maladie cardiaque ou l’efficacité de certains médicaments ou d’un stimulateur cardiaque;
  • Ecarter les possibilités de maladie du cœur chez les personnes en attente d’une intervention chirurgicale.

À quoi faut-il vous attendre?

Un ECG est une intervention indolore non invasive, ce qui signifie que rien n’est injecté dans l’organisme. Une quantité d’électrodes, habituellement entre 12 et 15, sont fixées à divers endroits de votre corps comme le bras, la jambe et la poitrine. Les électrodes sont fixées à l’aide de petites ventouses ou de timbres adhésifs. Des senseurs, situés dans les électrodes, détectent l’activité électrique du cœur. L’intervention exige habituellement que vous soyez allongé. Les résultats se présentent sous forme de tracé et votre médecin ou un technologue se charge de les interpréter. Un ECG dure entre cinq et dix minutes.