Detection des arythmies cardiaques

Pour détecter les arythmies cardiaques, plusieurs examens existent. Parmi eux, l'épreuve d'effort.

Le test d'effort permet de réaliser un électrocardiogramme, c'est-à-dire l'enregistrement du rythme cardiaque grâce à des électrodes placées sur le patient. Cet examen est prescrit par le cardiologue ou le médecin traitant.

Pendant une dizaine de minutes, le patient va faire du vélo. Il franchira plusieurs paliers, un examen pas si facile. Un tracé de référence au repos et un tracé pendant l'effort permettent de comparer d'éventuelles modifications. Les médecins peuvent ainsi affirmer à l'issue de l'examen si le test est normal ou anormal. L'épreuve d'effort permet notamment de détecter une arythmie, c'est-à-dire une perturbation du rythme cardiaque.

Lorsque des arythmies graves sont détectées, des examens complémentaires sont pratiqués comme la pose d'un holter, un appareil qui sert à enregistrer les battements du cœur pendant 24 heures.